Partagez !

Comparé à la France, le système scolaire des États-Unis est décentralisé, chaque État établissant son programme pédagogique1. Aux USA, la scolarité est obligatoire entre 6 et 16 ans, tandis qu’en France, elle commence dès 3 ans. On y trouve des écoles publiques et privées, avec des distinctions importantes sur le financement, les études, et les calendriers.

Le système scolaire américain encourage l’individualité des étudiants. Il offre des parcours d’apprentissage sur mesure et un support pour les besoins spéciaux.

Principales conclusions:

  • Le système scolaire américain est décentralisé, chaque État ayant son propre programme pédagogique.
  • L’école est obligatoire de 6 à 16 ans aux États-Unis.
  • Il existe des écoles publiques et privées, avec des différences en termes de financement, de programmes d’études et de calendriers scolaires.
  • Le système éducatif américain met l’accent sur l’individualité des élèves, offrant des options d’enseignement spécifiques et un soutien pour les besoins particuliers.

Les différentes classes dans le système éducatif américain

Le système éducatif américain se divise en plusieurs niveaux, s’adaptant à l’âge et au niveau scolaire des élèves. Chaque niveau vise à fournir aux étudiants les outils nécessaires pour leur croissance académique.

En amont de l’école primaire, il y a le preschool et le pre-K. Ces premiers pas dans l’éducation structurent les jeunes enfants pour leur entrée à l’école primaire. Ils y apprennent les bases et s’habituent à la vie scolaire2.

L’école primaire marque le début de leur éducation formelle. Les enfants de 6 à 11 ans, des grades 1 à 5, y apprennent des matières essentielles comme la lecture et les mathématiques2.

Ensuite, le middle school, ou le collège, reçoit les enfants pendant trois ans autour de 11 à 13 ans. C’est un moment clé de choix de matières variées avant le lycée2.

Le high school, ou lycée, est pour les 14 à 18 ans. Ici, les élèves peuvent choisir des matières qui conviennent à leurs projets futurs. Ce cycle, sur quatre ans, les prépare pour l’université et le monde professionnel2.

À noter, le système américain est différent du français, notamment par l’absence d’un équivalent direct du baccalauréat. À la fin du lycée, ils reçoivent un “High School Diploma”2.

Après le lycée, vient le Bachelor degree, un diplôme universitaire de quatre ans. C’est une étape cruciale pour lancer leur carrière et poursuivre leurs études2.

Pour comprendre les équivalences françaises, vous pouvez consulter ces liens : source, source, source.

Le système décentralisé et l’obligation scolaire

Le système scolaire américain est basé sur la décentralisation. Cela signifie que chaque État établit son propre programme éducatif, choisit ses manuels et gère ses ressources. À la différence de la France, où un programme unique est utilisé dans tout le pays, les États-Unis laissent chaque État décider. Aux États-Unis, la scolarisation est obligatoire de 6 à 16 ans, alors qu’en France, elle va de 3 à 16 ans3.

La flexibilité offerte par ce système a ses avantages et inconvénients. Elle permet d’adapter l’enseignement aux besoins locaux. Néanmoins, elle peut mener à des disparités. Certains États ont des écoles de meilleure qualité que d’autres, créant des inégalités d’accès à une éducation de haut niveau.

Tous les enfants résidents, incluant les étrangers, sont tenus de fréquenter l’école des 6 ans à l’âge de 16 ans aux USA. Cette règle vise à garantir à chacun une éducation de base solide. Ainsi, tous les enfants ont la chance de développer leurs connaissances.

La décentralisation a des points positifs et négatifs. Elle permet d’ajuster l’éducation aux besoins locaux. Cependant, elle engendre des différences marquées de qualité d’enseignement et de ressources entre les États. Il est crucial que les politiques éducatives visent à réduire ces disparités, pour offrir une éducation de qualité à tous, peu importe leur lieu de vie ou origine4.

Statistique France États-Unis
Âge de l’obligation scolaire 3 à 16 ans 6 à 16 ans
Contrôle du ministère de l’éducation 80% des établissements scolaires et secondaires Éducation décentralisée
Coût de l’éducation 200 à 400 euros (université) $18,000 à $50,000 par an (université)
Système de notation 0-20 (Baccalauréat) Échelle de notation sur 100 points

Même si la France et les États-Unis ont des systèmes décentralisés, ils diffèrent en termes d’obligation scolaire et de flexibilité éducative. Les coûts de l’éducation, ainsi que les systèmes de notation, varient aussi. Toutefois, les deux pays partagent l’objectif de fournir une éducation de qualité, assurant que tous les enfants ont accès à une éducation préparant à l’avenir53.

La notation aux États-Unis

La manière de noter aux États-Unis diffère de celle de la France. Les écoles américaines se servent du Grade Point Average (GPA) pour évaluer les performances des élèves6. Ce système varie de 0 à 100, avec des lettres de A à F pour noter6. Les notes peuvent être suivies d’un plus (+) ou d’un moins (-) pour plus de précision6.

Le GPA mesure la réussite académique de l’élève sur une base de 1 à 46. Pour le calculer, les lettres sont transformées en valeurs numériques6. Il existe plusieurs types de GPA, incluant le Class GPA, le Semester GPA et le Cumulative GPA6. Obtenir un bon GPA est crucial pour entrer à l’université et pour décrocher des bourses6.

Comprendre la correspondance entre les notations françaises et américaines demande parfois diverses ressources. Il est utile de consulter des agences spécialisées dans l’évaluation des diplômes étrangers7. Même s’il n’y a pas d’équivalence officielle, des équivalences approximatives aident pour l’admission des étudiants internationaux7. Pour donner un exemple, on pose généralement que A équivaut à 90-100%, B à 80-89%, C à 70-79%, D à 60-69% et F en-dessous de 60%7.

Type de GPA Échelle de notation
Class GPA 1 à 4
Semester GPA 1 à 4
Cumulative GPA 1 à 4

La notation américaine a un impact majeur sur le chemin académique des élèves et sur leurs futures opportunités6. Comprendre ce système est donc crucial pour les étudiants étrangers qui veulent poursuivre des études aux États-Unis. Cela aide également à faire des comparaisons entre les systèmes de notation67.

Bien connaître le système de notation américain est vital pour l’admission universitaire et pour décrocher des bourses6. Lors de votre projet d’étudier aux États-Unis, familiarisez-vous avec ce système6. Assimilez aussi les équivalences entre les notations françaises et américaines pour valoriser au mieux votre GPA7.

Les différences entre écoles publiques et écoles privées

Aux États-Unis, on distingue essentiellement deux types d’écoles: les publiques et les privées. Celles publiques, subventionnées par l’État, accueillent tous les étudiants. Les privées, quant à elles, nécessitent des frais de scolarité et sélectionnent leurs élèves8.

Ce système plus ou moins libéral se traduit par divers aspects. Les écoles publiques, par exemple, proposent un curriculum standardisé. Celui-ci inclut des disciplines allant des mathématiques aux sciences, en passant par les arts et le sport8.

Le personnel enseignant dans ces établissements doit justifier d’un diplôme universitaire. Ils sont également tenus d’avoir obtenu une licence d’enseignement. Ceci garantit un niveau de qualification élevé au sein de ces structures8.

De leur côté, les écoles privées offrent une variété de programmes et de cadres éducatifs. Elles consacrent également des fonds pour attirer du personnel pédagogique de qualité. Des bourses sont parfois disponibles pour les plus démunis89.

L’accès à des équipements et services supplémentaires est plus fréquent dans les écoles privées. Cependant, l’un des principaux obstacles reste le coût élevé de scolarité. Celui-ci peut différer, mais il peut dépasser les 500 000 dollars pour un cycle complet9.

Quand il s’agit d’admission, les écoles privées réputées ne sélectionnent généralement qu’un petit pourcentage de candidats. Le chiffre tourne autour de 5%. Ceci révèle leur sélectivité9.

Par ailleurs, il existe un type particulier d’école publique appelé école à charte. Celle-ci assure une éducation gratuite tout en maintenant des standards élevés en termes de réussite académique. Elle combine donc les avantages des deux systèmes8.

Quelle que soit l’option choisie par les parents, leur implication dans le parcours scolaire des enfants paraît indispensable. Ils doivent veiller au suivi de la formation et participer aux activités parascolaires. Cette règle s’applique à tout établissement scolaire pris individuellement8.

Comparaison entre les écoles publiques et privées aux États-Unis:

Écoles publiques Écoles privées
Financement Financées par l’État Payantes
Programme d’études Standardisé Plus de liberté dans le choix du programme
Enseignants Doivent généralement avoir un diplôme universitaire et une licence d’enseignement Peuvent avoir des diplômes variés
Ressources et installations Varient en fonction des districts scolaires Peuvent offrir des ressources et des installations supplémentaires
Frais de scolarité Gratuites Élevés, pouvant atteindre plus d’un demi-million de dollars

Le tableau synthétise les principales différences entre financement des écoles publiques et privées. Les premières dépendent des impôts locaux. Les secondes tirent leurs revenus des frais de scolarité9.,3

Le mode de financement des écoles publiques varie d’un endroit à l’autre, créant parfois des disparités importantes. Ce phénomène est dû aux particularités des différents systèmes scolaires locaux et régionaux10.

Aux États-Unis, les écoles privées gagnent en popularité. Elles représentent près de 7% de l’offre éducative, avec plus de 7 000 établissements répartis à travers le pays9.

Certes, les écoles privées peuvent proposer davantage de moyens et d’infrastructures. Cependant, ces avantages sont souvent conditionnés par le montant des scolarités demandées aux familles910.

Le choix entre écoles publiques et privées est un dilemme qui dépend des moyens financiers et des préférences éducatives de chacun. Chaque famille doit peser le pour et le contre pour décider au mieux89.

Les différentes matières et options dans le système scolaire américain

Le système scolaire aux États-Unis propose un large choix de matières. Outre les mathématiques, les sciences, et les langues, les élèves peuvent opter pour des cours plus spécifiques11. Ils ont, par exemple, accès à des cours artistiques comme l’art et la musique11. Si la photographie ou le journalisme les intéressent, ces cours sont aussi offerts11. Pour les amateurs de mécanique, cette discipline est également enseignée en option11. Ces options enrichissent le parcours scolaire en développant les talents personnels des étudiants.

Les disciplines principales, telles que les mathématiques, sont scindées en plusieurs parties. On y trouve l’algèbre, la géométrie, l’arithmétique, la trigonométrie et des exercices de résolution. De même, l’anglais propose des volets distincts pour l’écriture et la lecture11. Les sciences comportent des branches enseignées séparément, notamment la biologie, la chimie et la physique11. Les cours d’informatique couvrent divers sujets du domaine, allant de la maîtrise de logiciels à la programmation11.

Le système américain inclut aussi l’éducation physique, avec des activités autant en plein air qu’en gymnase. Les langues étrangères telles que l’espagnol, le français, l’allemand et l’italien sont proposées11. Les étudiants apprennent des sujets de santé variés, comme la sexualité et la nutrition, ainsi que les premiers secours11. Ils sont également encouragés à améliorer leur oratoire grâce à des cours de rhétorique. Ces derniers permettent de présenter des projets ou de participer à des débats11. La psychologie est aussi une option, offrant un aperçu des études comportementales11.

Le système éducatif américain se veut flexible, offrant une grande variété de choix. Cette flexibilité aide les étudiants à personnaliser leur parcours en fonction de leurs intérêts et aspirations académiques11. Ainsi, l’expérience d’apprentissage est plus adaptée à chaque individu, favorisant un développement complet.

Les curieux peuvent en apprendre davantage sur les programmes scolaires américains en visitant ce lien (source 1).

Les horaires scolaires et les activités extrascolaires

Comparés à la France, les horaires scolaires américains sont plus courts. Les cours vont de 8h30 à 14h, lundi au vendredi. Cela offre des journées scolaires moins longues. Pour les Américains, l’éducation reste vitale mais les activités après l’école sont aussi encouragées. Les étudiants peuvent choisir des activités comme les sports, les arts, et le bénévolat, en plus de leurs cours12.

En moyenne, les étudiants américains terminent leurs classes à 15 heures. Cela leur laisse plus de temps pour les activités en dehors de l’école que les Français. Ces derniers, en finissant souvent à 17 ou 18 heures, trouvent moins d’occasions pour les activités parascolaires13.

Dans les écoles américaines, le choix d’activités est très varié. On peut pratiquer divers sports comme le baseball, le tennis, la natation, ou encore l’athlétisme. Il y a donc beaucoup de possibilités pour s’épanouir en dehors des cours12.

Les Français, quant à eux, ont des journées scolaires plus longues. Cela peut rendre plus difficile le fait de se lancer dans des activités parascolaires. Néanmoins, ils trouvent aussi des options pour les activités après l’école. C’est un peu plus compliqué à organiser avec des horaires chargés13.

Les activités extrascolaires aident les élèves sur différents plans. Elles leur permettent de découvrir leurs passions et de développer des compétences. En plus, elles renforcent leur lien social. Ces activités peuvent même booster leur performance et leur attitude en classe1312.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les horaires scolaires et les activités extrascolaires en France et aux USA, suivez ces liens :
Différences et complémentarités des pédagogies françaises et,
Séjours scolaires de longue durée aux,
Les 7 principales différences entre les lycées français et12.

Conclusion

Le système scolaire américain se distingue par sa diversité et son organisation décentralisée. Il compte 52 millions d’élèves inscrits dans des écoles publiques, contre 2,8 millions dans le privé14. La majorité des écoles reçoivent des fonds publics, soit 77%. Des états proposent même des bons scolaires et des déductions fiscales pour alléger les frais de scolarité141516. Comparé à la France, où 13,6% des établissements ont un contrat avec l’État, le système américain est moins uniformisé1416.

L’éducation aux États-Unis valorise le développement individuel. Elle encourage les élèves à explorer leurs talents grâce à divers cours optionnels et activités14. Néanmoins, l’accès à une éducation de qualité reste inégal. Les inégalités socio-économiques sont marquées, avec 20% des plus riches détenant 80% de la richesse nationale15. Les taux d’abandon scolaire varient selon l’ethnie, reflétant des défis liés à l’équité éducative16.

En somme, le système scolaire américain présente des opportunités mais aussi des obstacles à surmonter pour garantir une éducation juste. Améliorer l’accessibilité à l’éducation et réduire les inégalités est crucial pour le progrès social et économique du pays.[source][source][source]

Liens sources

  1. https://www.myes.school/fr/magazine/tourisme-et-culture/culture/systeme-scolaire-americain/
  2. https://www.sejours-homeabroad.com/blog/quel-est-lequivalent-des-classes-en-france-aux-usa/
  3. https://nautremonde.com/education-vs-usa
  4. https://www.liberation.fr/tribune/2004/05/17/resegregation-aux-etats-unis_479796/
  5. https://www.festival-ecole-de-la-vie.fr/comparaison-systemes-scolaires-francais-et-americains/
  6. https://boutique-newyork.com/blogs/boutique-new-york/le-systeme-de-notation-americain
  7. https://fulbright-france.org/fr/etudier-usa/etudes-usa/systeme-universitaire
  8. https://usahello.org/fr/leducation/les-enfants/ecole-publique-aux-etats-unis/
  9. https://www.levif.be/international/privee-ou-publique-lecole-a-deux-vitesses-aux-etats-unis-reportage/
  10. https://journals.openedition.org/mimmoc/11429
  11. https://www.cuisineamericaine-cultureusa.com/les-differentes-matieres-scolaires-americaines/
  12. https://www.piefrance.com/destinations/usa/sejours-scolaires-de-longue-duree-aux-usa/
  13. https://dualdiploma.org/differences-et-complementarites-des-pedagogies-francaise-et-americaine/
  14. https://www.ifrap.org/education-et-culture/leducation-aux-etats-unis-des-solutions-qui-nous-inspirent
  15. https://www.humanium.org/fr/leducation-aux-etats-unis-un-acces-inegal
  16. https://journals.openedition.org/ries/1760?lang=en