Sharing is caring!

La maîtrise des règles d’orthographe est clé pour être confiant en français écrit. Il y a beaucoup de règles mais on peut se focaliser sur les règles de base. Ce sont celles qu’on doit connaître. Cet article vous aidera à éviter les erreurs courantes et à écrire clairement et précisément.

Dans cet article, vous trouverez des conseils d’orthographe importants et des pratiques recommandées. En les suivant, vous réduirez vos fautes de 85 à 90%. Savoir ces fondamentaux orthographiques vous aidera à vous exprimer clairement par écrit.

L’orthographe française est complexe mais connaître les règles de base est d’une grande aide. Cet article aborde les principales règles d’orthographe à apprendre. On y parle des accords grammaticaux et des pièges courants sur les homophones. Maîtriser ces fondamentaux orthographiques est utile à l’école, au travail ou dans la vie personnelle.

Accords des Adjectifs et Participes Passés

Nous allons parler des règles d’accord des adjectifs et des particularités des participes passés. Comprendre ces points de la grammaire aide à écrire correctement. Cela évite les erreurs orthographiques habituelles.

Accord des adjectifs avec le nom

L’adjectif change selon le genre et le nombre du nom. Par exemple, on dira “Une grande maison” car “grande” s’accorde avec “maison”.

Particularités des adjectifs composés et de couleur

Pour les adjectifs composés, seul le dernier mot change. Comme dans “des films très aimés” ou “une chaise rouge vif”.

Mais, si on parle d’une couleur, l’accord est tout simple. Comme pour “Un chat noir”. Mais si la couleur suit un nom, il n’y a pas d’accord. Par exemple, “Des meubles vert pomme”.

Quand on utilise “demi”, c’est différent. On dit “une demi-heure” mais “une heure et demie”.

Règles pour l’accord du participe passé

Le participe passé sans auxiliaire s’accorde comme un adjectif. Par exemple, “Les fleurs cueillies sont belles”.

Il y a des exceptions, comme “vu”, “excepté” et “ci-joint”. On ne les accorde pas. Exemple: “Vu l’heure, partons maintenant”.

Pour les verbes mono-pronominaux, le participe passé avec “être” s’accorde avec le sujet. Par exemple, “Elles se sont réveillées tôt”.

Les verbes bi-pronominaux suivent une autre règle. Avec un objet direct, pas d’accord. Par exemple, “Elle s’est lavé les cheveux”.

Règles Orthographiques Essentielles du Français

Accord des verbes avec le sujet

Pour trouver le sujet d’un verbe, utilisez “Qui est-ce qui ?” ou “Qu’est-ce qui ?” Par exemple, si on dit “Le gendarme sourit”, le sujet est “Le gendarme”. C’est parce que c’est lui qui sourit. Il faut aussi faire attention s’il y a deux sujets, comme dans “Moi et mon père partirons”. Ici, le sujet est “moi et mon père”.

Prononciations du c, ç, g et règles associées

Le son de la lettre “c” peut être /s/ (comme dans “cerise”) ou /k/ (comme “caravane”). Pour garder le son /s/, on écrit “ç” devant a, o, u. Par exemple, “il lança”, “le garçon”, “tu aperçus”.
Le “g” peut avoir le son /j/ (comme “genou”) ou /g/ (comme “gare”). Pour garder le son /g/ avec e ou i, on ajoute un “u”. Par exemple, “guignol”, “guide”.

Accentuation du e, é et è

Voici les règles pour les accents sur le “e” :
Règle 1 : Si le “e” a une consonne après dans la même syllabe, il est sans accent. Par exemple, “espace”.
Règle 2 : Le “e” seul et suivi d’une syllabe sonore utilise l’accent aigu “é”. Par exemple, “appétit”.
Règle 3 : Si le “e” est seul et suivi d’une syllabe qui est muette, on utilise l’accent grave “è”. Par exemple, “une flèche”.
Règle 4 : Devant “x”, le “e” n’a jamais d’accent. Par exemple, “examen”.

Règles orthographiques

Dans le français, il est important de bien connaître comment écrire les mots possédés et les mots avec toujours un -s à la fin.

Notre, le nôtre / votre, le vôtre

On met un accent circonflexe sur le o après un article. Par exemple, c’est la nôtre, il faut y mettre du vôtre. Mais pour dire notre tante va arriver, on écrit o sans accent circonflexe.

Mots prenant toujours un -s à la fin

Il y a des mots qui finissent toujours par un -s, comme les substantifs et adjectifs. Exemples : brebis, concours, corps, cours. Il y a aussi les adverbes (ailleurs, d’ailleurs, etc.) et les prépositions (envers, vers), ainsi que les conjonctions (dès que, tandis que).

Apprendre ces règles fera que vous écrirez mieux et plus précis. Cela améliorera votre orthographe indéniablement.

Tout, Tous, Toutes et Accords de Nombres

Dans cette partie, on explique l’accord des mots “tout”, “tous” et “toutes”. On parle aussi de l’orthographe des chiffres populaires, comme vingt, cent et mille.

Règles d’accord pour “tout”

Quand “tout” est avant un nom, il prend le genre de ce nom. Ceci s’applique pour les nombres également. Par exemple, on dit “Tout livre est intéressant”.

Et s’il précède un verbe, “tout” peut changer. Il devient “toute(s)” pour le féminin pluriel, et “tous” pour le masculin pluriel. Ainsi, on utilise “Tout a changé”, “Tous ont changé”, ou “Toutes ont changé”.

Devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un ‘h’, “tout” prend le féminin. Par exemple, “Elle est toute surprise”.

Mais avec un adjectif masculin, “tout” reste le même. On dira alors “Ils sont tout heureux”.

Orthographe des nombres vingt, cent et mille

Les mots “vingt” et “cent” changent s’ils sont multipliés. Exemple: “quatre-vingts” et “deux cents“. Mais ils restent pareils avec un autre chiffre proche. Ainsi, c’est “quarante-deux euros” et pas “quarante-deuxes euros”.

Le mot “mille”, lui, reste toujours le même. On a donc “un mille” et “deux mille“. Mais attention, avec “milliers” et “millions”, on doit accorder. Par exemple, “deux milliers de livres” et “trois millions d’idées”.

Homophones Fréquents

Maîtriser les homophones fréquents est clé pour ne pas faire d’erreurs d’orthographe. Cela aide aussi à mieux écrire. Voyons quelques pièges courants ensemble :

a/à, est/et/ont, ce/se, la/l’a

Quand le mot peut être conjuguer, servez-vous de a, est, ont ou sont. Par exemple, Il a répondu, Il est tombé. Si ce n’est pas le cas, employez à, et, on ou son. Exemple : Du pain et du lait, C’est à prendre.

leur/leurs, ou/où, cent/sans/sens

Utilisez leurs si “ce/ces” marche à la place. Par exemple, Leurs/Ces enfants sont sages. Autrement, mettez leur. Exemple : Tu devrais prendre leur assiette. Concernant ou et , le premier est pour choisir et le second pour décrire un lieu. Enfin, cent compte, sans donne une relation de manque, et sens exprime un sens.

En comprenant ces règles sur les homophones fréquents, on fait moins de fautes. On écrit aussi plus clairement et naturellement en français.

Conclusion

Les règles orthographiques évoquées sont une partie d’un tout plus large. La langue française évolue constamment, donc les règles changent parfois.

Apprendre ces 40 règles de base aide à éviter 85 à 90% des erreurs communes. Maîtriser ces éléments clés aide à bien écrire.

Savoir ces règles améliore grandement votre écriture en français. Bien écrire correctement est crucial, que ce soit à l’école, au travail, ou en privé.

Liens sources